Insoumis des champs 35

Plate forme de communication et d'échanges pour les insoumis du 35
 
Accueil  ÉvènementsÉvènements  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 VIOLENCES EDUCATIVES ORDINAIRES

Aller en bas 
AuteurMessage
Véronique Bouffénie

avatar

Messages : 18

MessageSujet: VIOLENCES EDUCATIVES ORDINAIRES   Dim 15 Avr - 21:08

Le sujet est mal connu, je commence donc par reprendre la définition de l'exposé des motifs de la proposition de loi.

PROPOSITION DE LOI - EXPOSE DES MOTIFS

"Tout comme un adulte, un enfant a droit au respect de sa dignité et de son intégrité physique et psychologique.

De par sa dépendance et sa vulnérabilité, il devrait être particulièrement protégé. En ce sens, le cadre de la famille, celui de l’école ou de tout autre lieu d’accueil se doit d’être sécurisant et entouré d’un climat de confiance.

Or, aujourd’hui en France, 87 % des enfants subissent, quotidiennement, des pratiques punitives et coercitives auxquelles les parents ont recours « à titre éducatif ».

Ces pratiques sont appelées Violences Éducatives Ordinaires.

Ordinaires, parce qu’elles sont banales, banalisées, communes, habituelles, courantes...

La VEO est l’ensemble des pratiques coercitives et punitives utilisées, tolérées, voire recommandées dans une société, pour « éduquer » les enfants. Elle est faite de violence verbale : moqueries, propos humiliants, cris, injures... ; de violence psychologique : menaces, mensonges, chantage, culpabilisation... ; et/ou de violence physique : gifles, pincements, fessées, secousses, projections, tirage de cheveux, tapes sur les oreilles...

Ainsi, la VEO vise à faire obéir l’enfant, stopper un comportement, lui faire apprendre quelque chose, s’épargner le regard de l’entourage, soulager l’emportement ou la peur de l’adulte.

Les parents y ont recours pour plusieurs raisons :
Par le fait d’avoir subi, eux-mêmes, la violence éducative ordinaire étant enfants, et la reproduisant ainsi de génération en génération ; par le fait de croire aux vertus éducatives de la douleur, si légère soit-elle ; les injonctions sociales ; et l’interprétation erronée du comportement des enfants, par méconnaissance de leurs besoins et de leur développement.

Les neurosciences montrent que le cerveau cognitif ou cerveau supérieur, qui permet de raisonner, de faire face à ses émotions, d’analyser une situation, de prendre du recul face à ses émotions ou à ses sentiments, est immature à la naissance et met plusieurs années à se développer. Ce n’est pas donc pas une correction ou une punition corporelle qui pourrait y remédier et faire durablement changer le comportement d’un enfant.

Ainsi, de nombreuses études démontrent aujourd’hui que la valeur éducative de la claque ou de la fessée est une fausse croyance.
Ni la fessée ni aucune autre punition corporelle, ni aucun cri, n’a comme effet un meilleur comportement de l’enfant dans la durée.

En revanche, la violence subie au sein de la famille apprend à l’enfant que l’on règle les conflits par la violence et par le rapport de force. C’est la loi du plus fort.

Des études indiquent que le recours à ces pratiques est associé à une augmentation de troubles et problèmes de comportement au cours de l’enfance. Le rapport de l’OMS sur la violence et la santé (novembre 2002) établit une relation forte entre les violences subies dans l’enfance et de nombreuses pathologies physiques et mentales :

Agressivité contre les pairs et/ou les éducateurs ; insolence ; dissimulation ; échec scolaire ou difficultés d’apprentissage ; troubles émotionnels ou du comportement ; problème de santé, physique ou mentale ; délinquance ; mauvaises relations avec les parents ; diminution du sens moral, des capacités cognitives et de l’estime de soi...

L’étude de l’Université d’Austin, Texas (Méta-analyse parue en 2016, regroupant les données de 75 études réalisées sur une période de 50 ans et portant sur 13 pays et 160 000 enfants), révèle que les punitions corporelles favorisent l’agressivité, une baisse de l’estime de soi, une baisse des performances, un comportement antisocial.

C’est un véritable problème de santé publique. "

_________________
flower power !
Revenir en haut Aller en bas
Véronique Bouffénie

avatar

Messages : 18

MessageSujet: Re: VIOLENCES EDUCATIVES ORDINAIRES   Dim 15 Avr - 21:17

A noter : le 30 avril 2018 est la date de la journée nationale contre la violence éducative ordinaire.

LOCALEMENT CA DONNE : un rendez-vous à Bourg des Comptes, le samedi 28 avril.
Notamment avec une conférence, à 11h, sur les violences éducatives ordinaires.



Je me pose même la question de la pertinence d'un CP.

A savoir : Bastien Lachaud est co-signataire de la proposition de loi, pour la France Insoumise.

_________________
flower power !
Revenir en haut Aller en bas
Véronique Bouffénie

avatar

Messages : 18

MessageSujet: Re: VIOLENCES EDUCATIVES ORDINAIRES   Dim 15 Avr - 21:21

C'est sur la circo 4. Je vais y aller et tâcher de rencontrer du monde.

Si le terrain est favorable, je serais partante pour faire venir quelqu'un, le jour de la fête en commun.
Ou partante pour faire un topo rapide.

Cela permettrait aussi d'aborder le sujet des relations interpersonnelles au sein de la FI 35.
Ça peut déboucher sur des choses intéressantes, propres à renforcer nos pratiques, nos liens.

_________________
flower power !
Revenir en haut Aller en bas
Véronique Bouffénie

avatar

Messages : 18

MessageSujet: Re: VIOLENCES EDUCATIVES ORDINAIRES   Dim 15 Avr - 21:25

En revanche, j'ignore tout de l'école démocratique de Guignen (école privée hors contrat).

Ce sujet pourrait aussi nous permettre d'aborder celui de l'éducation.
Nous n'y avons pas touché pour l'instant.

Et pour info : je suis membre de l'Observatoire des violences éducatives ordinaires
Je n'y milite pas. C'est uniquement une source d'infos.

_________________
flower power !
Revenir en haut Aller en bas
Véronique Bouffénie

avatar

Messages : 18

MessageSujet: Re: VIOLENCES EDUCATIVES ORDINAIRES   Lun 16 Avr - 14:22

Article de l'Oveo.
La loi sera débattue courant mai dans l'hémicycle.

_________________
flower power !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: VIOLENCES EDUCATIVES ORDINAIRES   

Revenir en haut Aller en bas
 
VIOLENCES EDUCATIVES ORDINAIRES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Insoumis des champs 35 :: Actus et infos du 35 :: Discussions diverses-
Sauter vers: